De la guide touristique à l’hôtesse

Quand je suis venue en Suisse à l’âge de 18 ans pour terminer ma formation de guide touristique, j’avais besoin du travail de toute urgence. Je l’ai trouvé dans la restauration. Par hasard, j’ai rejoint un peu plus tard le ZFV. C’était il y a plus de dix ans. J’ai commencé comme gérante avec fonction de cuisinière dans un petit établissement. Après six mois j’ai réalisé que je ne pouvais pas évoluer dans cette fonction d’après mes idées. Début juin 2003, le ZFV m’a proposé un nouveau défi en tant que responsable de banquet et chef de service dans le restaurant ABZ de l’UBS. L’établissement a été dirigé par Rosi Huber. Ce fut le début d’une longue et intense collaboration couronnée de succès et d’amitié. J’ai appris énormément de choses de Rosi Huber. Elle m’a souvent jeté dans l’eau froide et m’a beaucoup demandé et encouragé.

Quand l’ABZ fermait en 2011, j’ai eu la grande chance de pouvoir changer avec Rosi Huber dans le restaurant Silbener Fuchs de l’UBS. Pour réussir, il faut donner le meilleur de soi tous les jours et se pousser soi-même. C’est pourquoi j’ai participé en 2013 au programme de gestion des talents de ZFV. Au terme de celui-ci, j’ai pu succéder à Rosi Huber et reprendre la gestion des deux restaurants UBS Silbener Fuchs et Il Giardino.

Mes journées de travail commencent entre 06h30 et 10h00. Ça change chaque jour. Soit, j’aide au service de petit-déjeuner, soit j’effectue des tâches administratives. Ensuite, je contrôle la décoration et m’assure que tout soit prêt pour le repas du midi. A midi, j’aide au service et à choyer nos convives. Ceci est très important pour moi parce qu’ainsi je ressens si nos convives sont satisfaits de nos services. Si nécessaire, je prépare tout pour un événement le soir. La fin de ma journée de travail varie donc entre 16h00 et minuit. Mon travail me passionne chaque jour à nouveau. Il y a beaucoup de surprises et chaque jour est différent. J’aime choyer les convives, organiser un service impeccable et diriger mes collaborateurs. J’ai toujours voulu faire un tel travail, et je l’ai réalisé dans la restauration.

Un de mes moments préférés chez ZFV était la fête du personnel 2013. Au lieu de nommer une seule personne au «Collaborateur de l’année», toutes les collaboratrices et tous les collaborateurs ont été désignés «Collaborateur de l’année» par notre CEO, Andreas Hunziker. Ceci était un très beau geste qui a montré l’importance de collaborateurs heureux et satisfaits pour la réussite de ZFV. Ce moment m’a rempli de fierté. Moi aussi, j’essaie de vivre cette philosophie tous les jours. Mes collaborateurs sont respectés et pris au sérieux. Je me sens bien chez ZFV. Nous travaillons ensemble sur le même objectif tout en faisant preuve de respect, équité et ouverture d’esprit mutuel.

 

Suzana Zelincevic

«Je me sens bien chez ZFV. Nous travaillons ensemble sur le même objectif tout en faisant preuve de respect, équité et ouverture d’esprit mutuel.»