20 ans ZFV: Quand l’équipe devient une deuxième famille

Il y a 27 ans, je suis venu en Suisse en venant de la République démocratique du Congo. Il y a 20 ans, j’ai postulé pour le poste de plongeur de cuisine de la cantine de l’Ecole cantonale Rämibühl. Jusqu’à ce jour, j’y suis resté.

En général, je commence à travailler à 06h15 du matin. Je mets toutes les machines en marche et aide ensuite à la cuisine. Je fais la mise-en-place et coupe les légumes. En milieu de matinée, je retourne dans la cuisine pour nettoyer l’ensemble des ustensiles de cuisine, casseroles, verres, couverts, la vaisselle et bien plus encore. A la cantine de l’Ecole cantonale Rämibühl, 400 à 500 convives mangent chaque jour. En outre, nous fournissons 20 établissements partenaires. Il y a beaucoup de vaisselle à faire. J’aime ce travail parce que je peux travailler de manière indépendante et je suis seul responsable en charge de toute la vaisselle.

Pendant les 20 ans que je travaille ici, j’ai vécu beaucoup de très beaux, mais aussi de moins beaux moments. Surtout au début j’ai dû me battre pour ma reconnaissance et faire mes preuves. Il y avait beaucoup de malentendus linguistiques et culturels entre moi et des collaborateurs d’autres pays. Cependant, les chefs de cuisine m’ont toujours soutenu et encouragé. Aujourd’hui, je suis très bien intégré. Au fil des ans nous sommes soudés. L’équipe de Rämibühl est pour moi désormais comme une deuxième famille. Comme je fais partie depuis plus de 20 ans, presque tous les collaborateurs me connaissent chez ZFV. C’est un sentiment agréable.

Nzesila Domateso

«Comme je fais partie de ZFV depuis plus de 20 ans, presque tous les collaborateurs me connaissent. C’est un sentiment agréable.»